Liberté de penser en danger

Liberté de penser en danger

Il y a un constat partagé sur les réseaux dits « complotistes » depuis quelques années et pourtant caché par les médias dominants : La France est considérée comme étant une démocratie « défaillante »(1) et est classée 34ème dans le classement mondiale de la liberté de la presse(2). Face à cette constatation, il n’est pas surprenant d’entendre plus fréquemment parler dans nos sociétés de « censure » ou même encore de « propagande ».

DES MÉDIAS DOMINANTS FINANCÉS
De moins en moins de Français font confiance aux journalistes et aux médias(3). Le fait que la majeure partie de la presse appartiennent à un petit groupe de 10 milliardaires(4) tient certainement un rôle dans cette méfiance. Effectivement, comment pouvons-nous espérer une liberté des médias quand leurs propres détenteurs ont des intérêts économiques, à divulguer ou non, certaines informations. De plus, quels intérêts auraient ces oligarques à diffuser une information qui desservirait l’État et son gouvernement alors qu’une partie des impôts finance justement ces mêmes médias(5). Ce que l’on surnomme le 4ème pouvoir a tout intérêt à proposer une information diffusée en masse plutôt qu’une information exclusive car l’impact qui en découle en sera bien plus important.
 
 
DES RÉSEAUX SOCIAUX COMPLICES
Les réseaux sociaux sont la proie depuis quelques années d’attaques juridiques et de pressions politiques. Indubitablement, ces réseaux sociaux ont un fort impact politique et ont gagné leur place dans les débats politiques(6). Il est donc légitime de se demander quels intérêts ont les détenteurs de ces réseaux à ne pas se plier aux demandes des divers gouvernements ? Notons qu’ils peuvent être interdits, supprimés ou même boycottés, à tout moment, par ces derniers avec pour exemple, la Chine où Facebook est proscrit(7). Ils répondent donc à une pression, que l’on peut associer à une forme de conflit d’intérêt. Les gouvernements ont très bien cerné l’enjeu politique et social de tels réseaux et ne se privent pas de leur imposer leurs dictats. Effectivement, Twitter en plus d’avoir censuré le compte de Donald Trump, alors Président des Etats-unis, à également suspendu le compte de Vox, parti d’extrême droite Espagnol(8). A ce sujet, Elon Musk vient de lancer un pavé dans la marre en achetant Twitter majoritairement, prônant ainsi la liberté d’expression. Par son action, les médias dominants s’en affolent et clament une atteinte à la démocratie(9).
 
En France, pour justifier une telle censure, en 2020, la loi Avia(10) est adoptée au parlement malgré des controverses(11). Cette loi fut proposée par Laëtitia Avia, députée alors LREM, visant à lutter contre les contenus haineux sur internet, et qui sera elle-même accusée de tenir des propos racistes et homophobes(12). Récemment, Facebook a censuré toutes publications « qui décourage la vaccination »(13), toutes publications comportant les mots « ne, pas et vaccin » sont actuellement censurées en moins de 24 heures. Il ne s’agit plus de filtrer des propos haineux ou qui en appellent à de la violence mais bien de censurer les propos qui dérangent. 
 
Durant cette crise sanitaire, il a été observé un refus catégorique de la part du gouvernement de débattre, mais aussi une volonté profonde de faire taire toute opposition au vaccin, au passe mais également ceux mettant en doute la gestion de cette crise. Par exemple, le Docteur Perronne s’est vu être suspendu, à l’instar de nombreux autres grands médecins, pour s’être risqué à l’exercice(14). Spécialiste dans le domaine de la vaccination, chef du service des maladies infectieuses et ex vice-président du groupe ETAGE (European Advisory Group of Experts on Immunisation) conseillant la politique vaccinale dans la région Europe de l’Organisation Mondiale de la Santé, le Pr Perronne – en concordance avec des chercheurs, scientifiques, docteurs, etc – entre en contradiction avec la trame gouvernementale. Pourtant, ces scientifiques sont victimes de censure, tous qualifiés de complotistes, de conspirationnistes, de populistes si ce n’est d’extrémistes. Le gouvernement, avec une agressivité et un totalitarisme sans nom, use de tous les moyens pour faire taire, allant même jusqu’à faire passer un décret nommé « Conseil National de Certification »(15) visant à contrôler la qualité de prescription des médecins dans le but d’asseoir un peu plus leur mainmise sur les professionnels de santé. 
 
Il est bon de rappeler tout de même que la liberté d’expression est un droit. Avoir un avis divergeant, opposé ou même négatif n’est pas significatif de violence ou de haine et cela peu importe le sujet. Effectivement, à l’heure où un même parti se retrouve régulièrement en deuxième place, où les langues commencent à se délier sur certains sujets, où le passe vaccinal et le vaccin divisent les peuples ; n’est-il pas important d’ouvrir les débats au lieu d’imposer une pensée unique comme le fait le gouvernement. De gré ou de force, « coûte que coûte », en faisant preuve de vulgarisme, allant jusqu’à insulter les citoyens qui se questionnent : voici les méthodes peu louables utilisées par un pays dit « de droit ». Une telle violence étatique à un impact grave sur une partie de la population s’octroyant le droit, elle aussi, d’être méprisante, insultante et parfois violente envers ceux qui essaient d’exprimer leur point de vue. On en vient à se demander :
 
Quelle est la notion du vivre ensemble ou de la liberté selon notre gouvernement ? 
A qui faire confiance pour obtenir une information brute et sans conflit d’intérêt ?
Source :
(1)  RTL. « Pourquoi la France est-elle classée parmi les démocraties «défaillantes» ? ». publié le 5 fév 2021. Consulté le 25 avr 2022 sur www.rtl.fr/actu/politique/pourquoi-la-france-est-elle-classee-parmi-les-democraties-defaillantes-7900000356
(2) RSF. « Classement mondial de la liberté de la presse 2021 ». Consulté le 25 avr 2022 sur https://rsf.org/fr/classement#
(3)Ipsos. « Seuls 16% des Français déclarent faire confiance aux journalistes ». Publié le 25 Oct 2021. Consulté le 25 avr 2022 sur www.ipsos.com/fr-fr/seuls-16-des-francais-declarent-faire-confiance-aux-journalistes
(4) Basta Media. «Le pouvoir d’influence délirant des dix milliardaires qui possèdent la presse française ». Publié le 5 avr 2017. Consulté le 25 avr 2022 sur https://basta.media/le-pouvoir-d-influence-delirant-des-dix-milliardaires-qui-possedent-la-presse
(5) Libération. « Les grands groupes de presse ont-ils reçu 666 millions d’euros d’aides exceptionnelles en 2020 ?”. Publié le 12 mai 2021. Consulté le 26 avr 2022 sur www.liberation.fr/checknews/les-grands-groupes-de-presse-ont-ils-recu-666-millions-daides-exceptionnelles-en-2020-20210512_QQT6G5RJS5FOZPRXAQBVJXZ5BA/
(6) France24. « États-Unis : Google, Facebook et Twitter sous le feu des critiques au Congrès ». Publié le 26 mars 2021. Consulté le 25 avr 2022 sur www.france24.com/fr/am%C3%A9riques/20210326-%C3%A9tats-unis-google-facebook-et-twitter-sous-le-feu-des-critiques-au-congr%C3%A8s
(7) France Info. « Facebook élabore un outil de censure pour revenir en Chine, affirme le «New York Times». Mis à jour le 23 nov 2016. Consulté le 25 avr 2022 sur www.francetvinfo.fr/internet/reseaux-sociaux/facebook/facebook-elabore-un-outil-de-censure-pour-revenir-en-chine-affirme-le-new-york-times_1935085.html
(8) Marianne. « Censure sur Twitter : «Ce qui se joue, c’est la colonisation américaine par les GAFAM»». Publié le 2 fév 2021. Consulté le 25 avr 2022 sur www.marianne.net/societe/big-brother/censure-sur-twitter-ce-qui-se-joue-cest-la-colonisation-americaine-par-les-gafam
(9) BFM TV. « Elon Musk rachète Twitter ». Publié le 25 avr 2022. Consulté le 26 avr 2022 sur www.bfmtv.com/replay-emissions/bfm-news/elon-musk-rachete-twitter-25-04_VN-202204250693.html
(10) Legifrance. « LOI n° 2020-766 du 24 juin 2020 visant à lutter contre les contenus haineux sur internet ». Mis à jour le 24 mars 2021. Consulté le 25 avr 2022 sur www.legifrance.gouv.fr/dossierlegislatif/JORFDOLE000038745184/
(11) L’express. « Ce que contient la proposition de loi Avia, et pourquoi elle est controversée ». Publié le 13 mai 2020. Consulté le 25 avr 2022 sur www.lexpress.fr/actualite/societe/ce-que-contient-la-proposition-de-loi-avia-et-pourquoi-elle-est-controversee_2125930.html
(12) TF1info. « Accusée de propos racistes et homophobes, la députée Laetitia Avia s’expliquera devant les cadres de LaRem ». Publié le 15 mai 2020. Consulté le 25 avr 2022 sur www.tf1info.fr/politique/accusee-de-propos-racistes-et-homophobes-la-deputee-laetitia-avia-s-expliquera-devant-les-cadres-de-larem-2153898.html
(13) Le Monde. « Facebook interdit les publicités « qui découragent la vaccination »». Mis à jour le 14 oct 2020. Consulté le 25 avr 2022 sur www.lemonde.fr/pixels/article/2020/10/14/facebook-interdit-les-publicites-qui-decouragent-la-vaccination_6055988_4408996.html
(14) Décision santé. « Martin Hirsch suspend Christian Perronne de ses fonctions de chef de service ». Publié le 17 déc 2020. Consulté le 25 avr 2022 sur www.decision-sante.com/politique-de-sante/martin-hirsch-suspend-christian-perronne-de-ses-fonctions-de-chef-de-service
(15) LegiFrance. « Ordonnance n° 2021-961 du 19 juillet 2021 relative à la certification périodique de certains professionnels de santé ». Consulté le 25 avr 2022 sur www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043814566
fichier-pdf

Laisser un commentaire