Un système immunitaire en berne

Un système immunitaire en berne

Récemment, la DREES a publié une étude démontrant que depuis janvier, alors que les médias dominants annonçaient le contraire, les non-«vaccinés» sont finalement les moins touchés par le covid. En effet, les non-«vaccinés» ne représentent plus que 21% des hospitalisations, 18% des soins critiques, 23% des décès et 47% des cas positifs(1). Ceci révèle l’efficacité inopérante des injections en comparaison de l’immunité naturelle.

En effet, de plus en plus de chercheurs essaient, malgré le silence assourdissant des médias, de faire remonter des études qui mettent en lumière les problèmes graves et l’impact de ces injections sur les défenses immunitaires.

Dernièrement, des professionnels de santé de Finlande, du Danemark, de Suède et de Norvège ont révélé dans une nouvelle étude portant sur des dizaines de millions d’Européens, que les inflammations cardiaques nécessitant des soins hospitaliers étaient plus fréquentes chez les personnes ayant reçu l’injection anti-Covid que chez celles qui n’en avaient pas été administré(2). Parallèlement, de plus en plus de cas de crises cardiaques chez les jeunes enfants sont recensés(3).

En outre, une étude menée à l’hôpital de la Charité à Berlin, vient démontrer que huit personnes sur mille souffrent d’effets secondaires graves(4) quand une étude à Rome, elle, fait état d’une augmentation des fibroses pulmonaires due aux injections(5) et que plusieurs chercheurs et médecins confirment que l’injection provoque une hépatite auto-immune sévère chez les enfants(6).

Il a déjà été constaté également une hausse des cancers, des AVC, des dérèglements menstruels chez la femme pouvant aller jusqu’à une ablation de l’utérus (cf. Le Globe n°3 – Article « Preuves d’efficacité des vaccins : mythe ou réalité ? ». Publié le 30 mars 2022). La cause principale de ces événements secondaires graves serait la protéine spike qui, en résumé, attaquerait les globules blancs(7).

IMMUNODÉFIENCE

La perte de globules blancs peut être provoquée par différents facteurs :

  • Les cancers
  • Les problèmes de moelle osseuse
  • La radiothérapie en lien également avec la moelle osseuse
  • La chimiothérapie ou l’exposition à un haut taux de radiation
  • Le VIH, les infections virales et les infections bactériennes graves généralisées (septicémie)
  • La malnutrition 
  • Le vieillissement
  • Les médicaments 

Un système immunitaire en berne

 

Dans le cas de l’injection anti-Covid, le système immunitaire, incapable d’identifier la protéine spike, peine à s’en protéger (cf. Le Globe n°3 – Article « Preuves d’efficacité des vaccins : mythe ou réalité ? ». Publié le 30 mars 2022). 

Si nous imaginions que ces effets seraient limités dans le temps, des données officielles du gouvernement américain, des centres de contrôle et de la prévention des maladies (CDC – Centers for Disease Control), tout comme le gouvernement Anglais et Canadien, suggèrent pourtant que les triples « vaccinés » développent un syndrome d’immunodéficience acquise(8).

Le professeur et chercheur Luc Montagnier affirmait par ailleurs que le coronavirus aurait été créé à partir d’une souche du sida(9). Face à toutes ces inquiétudes liées aux injections, Pfizer et la FDA (Food and Drug Administration) ont essayé par tous les moyens de garder secret défense les données sur la sécurité des vaccins Pfizer jusqu’en 2096, en vain(10). Et plus inquiétant encore, des principaux acteurs de cette crise sanitaire tels que le personnage Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et maladies infectieuses américain, auraient reçu des paiements occultes de la NIH (National Institutes of Health) à hauteur de 350 millions de dollars(11)

Au vu de ces obscurs constats, il est aisé d’envisager qu’à l’aide de la protéine spike, les laboratoires pharmaceutiques se sont affairés, volontairement ou non, à la création d’un nouveau variant du sida, et ce pour protéger d’un virus létal dans 0,2% des cas, principalement pour les personnes âgées.

Il est donc légitime de se demander :

Quelles sont les réelles intentions de ceux qui prétendent vouloir nous sauver ?
Dans quel but ces injections ont-elles été créées et qu’allons-nous découvrir sur le long terme à leur sujet ? 
Source :
(1) France Soir. « Efficacité des vaccins : une diminution drastique affichée par la DREES pose question ». Publié le 9 mai 2022. Consulté le 12 mai 2022 sur www.francesoir.fr/societe-sante/drees-efficacite-vaccins
(2) Le Saker Francophone. « Des scientifiques prouvent que l’inflammation cardiaque est plus fréquente chez les vaccinés que chez les non vaccinés ». Publié le 22 avr 2022. Consulté le 12 mai 2022 sur https://lesakerfrancophone.fr/des-scientifiques-prouvent-que-linflammation-cardiaque-est-plus-frequente-chez-les-vaccines-que-chez-les-non-vaccines
(3) Appart TV. « Un enfant de 7 ans est mort d’une crise cardiaque après avoir reçu le vaccin Pfizer ». Publié le 13 mars 2022. Consulté le 12 mai 2022 sur www.apar.tv/societe/un-enfant-de-7-ans-est-mort-dune-crise-cardiaque-apres-avoir-recu-le-vaccin-pfizer/
(4) France Soir. « Vaccins: «8 vaccinés sur 1 000 souffrent d’effets secondaires graves», selon une étude allemande ». Publié le 6 mai 2022. Consulté le 12 mai 2022 sur www.francesoir.fr/societe-sante/vaccination-contre-le-sars-cov-2-une-etude-allemande-fait-etat-deffets-secondaires
(5) Il tempo.it. « Covid, studio choc del Gemelli: i vaccini possono riacutizzare la fibrosi polmonare ». Publié le 9 mai 2022. Consulté le 12 mai 2022 sur www.iltempo.it/attualita/2022/05/09/news/covid-studio-choc-vaccini-possono-riacutizzare-fibrosi-polmonare-gemelli-roma-31518967/
(6) 360 planètes. « Une étude confirme que le vaccin COVID provoque une hépatite auto-immune sévère ». Mise à jour le 12 mai 2022. Consulté le 12 mai 2022 sur https://planetes360.fr/une-etude-confirme-que-le-vaccin-covid-provoque-une-hepatite-auto-immune-severe/
(7) Infos, presse, événements. « La réflectométrie neutronique révèle que la protéine Spike du SRAS-CoV-2 provoque l’arrachement des lipides de la membrane cellulaire ». Publié le 22 Juil 2021. Consulté le 12 mai 2022 sur www.ill.eu/fr/infos-presse-evenements/press-corner/presse-et-infos/la-reflectometrie-neutronique-revele-que-la-proteine-spike-du-sras-cov-2-provoque-larrachement-des-lipides-de-la-membrane-cellulaire
(8) The Expose. « Official U.S. Government data suggests Fully Vaccinated Americans are developing Acquired Immunodeficiency Syndrome ». Publié le 8 mai 2022. Consulté le 12 mai 2022 sur https://expose-news.com/2022/05/08/usa-gov-data-fully-vaccinated-have-a-id-s/
(9) Le Monde. « Le coronavirus, fabriqué à partir du virus du sida ? La thèse très contestée du professeur Montagnier ». Mis à jour le 17 avr 2020. Consulté le 12 mai 2022 sur www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/04/17/le-coronavirus-fabrique-a-partir-du-virus-du-sida-la-these-tres-contestee-du-pr-luc-montagnier_6036972_4355770.html
(10) Infodujour. « Vaccins : La justice américaine demande des comptes à Pfizer ». Publié le 10 janv 2022. Consulté le 12 mai 2022 sur https://infodujour.fr/societe/55197-vaccins-la-justice-americaine-demande-des-comptes-a-pfeizer
(11) The Epoch Times. « Nouveau scandale: 350 millions de dollars de paiements occultes destinés au Dr Fauci, Francis Collins et d’autres membres des NIH ». Mis à jour le 11 mai 2022. Consulté le 12 mai 2022 sur www.epochtimes.fr/nouveau-scandale-350-millions-de-dollars-de-paiements-occultes-destines-a-fauci-collins-et-dautres-membres-des-nih-2022660.html

DÉFINITION

1. Immunodéficience, nom féminin

Diminution congénitale ou acquise de l’état d’immunité de l’organisme(1).

Source :

(1) Larousse. (s. d.). Immunodéficience.Dans Dictionnaire en ligne. Consulté le 16 mai 2022 sur www.larousse.fr/dictionnaires/francais/immunod%C3%A9ficience/41755

fichier-pdf

Laisser un commentaire