Le cache-Krash économique

Le cache-Krash économique

Depuis plusieurs mois, la Russie est entrée en guerre avec l’Ukraine. Dans tous les médias propagandistes, il est assuré que l’Europe soutiendra l’Ukraine en appliquant des sanctions économiques auprès de la Russie pour l’affaiblir et la pousser dans ses retranchements. Mais qu’en est-il en réalité ?

Alors que 67 roubles équivalent désormais à 1 euro seulement, quand en Mars, l’équivalent était de 155 roubles pour 1 euro, le constat est sans précédent, le rouble est en pleine ascension face à l’euro qui, lui, dégringole à grande vitesse. À en croire les propos du Président Emmanuel Macron, qui annonce lui-même une « crise alimentaire sans précédent », la guerre située en Ukraine impacterait à grande échelle l’alimentation mondiale.

Si l’on se penche sur les conséquences économiques directement en lien avec le pouvoir d’achat des Français, des pénuries et hausses de prix sont notables. En effet, l’huile de cuisson française se raréfie dans les rayons des grandes surfaces. Seules quelques bouteilles de production espagnole sont proposées en rayon en dépit de la 5ème place en termes de production mondiale d’huile de tournesol qu’occupe la France, pourtant devant l’Espagne(1)

L’UKRAINE A BON DOS
Il serait aisé de penser, comme le prétendent certains médias subventionnés, que le blé ou le maïs viendraient à manquer en raison de ce conflit, alors qu’en matière de production de maïs, l’Ukraine se positionne à la 5ème place et la Russie à la 13ème, deux places derrière la France(2). Concernant le blé, la France se situe au 5ème rang mondial(3) en termes de production et exporte la quasi-totalité de sa production de maïs(4)
 
Visiblement, l’Ukraine est également tenue pour fautive au sujet de l’augmentation des prix des matières premières. En février 2022 pourtant, le prix du pétrole en euros reste fortement en hausse (+11,6% en février, après +16,1% en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent un peu (+3,8% en février après +4,7% en janvier), aussi bien du fait des prix des matières premières industrielles (+7,7% en janvier suivi de +5,1% en février) que de ceux des matières premières alimentaires (+2,6% en février, après +3,0% en janvier)(5). De plus, avant que ce conflit n’éclate, des pays tels que le Sri Lanka(6), l’Indonésie(7), l’Iran(8), etc. faisaient déjà face à une crise économique sans nom.
 
UNE GESTION INAPPROPRIÉE
En 2018, les économistes Dany Lang et Alexandre Delaigue prévoyaient un effondrement économique à venir dès 2019(9) tout comme Euler Hermes, qui prédisait un bond de plus de 40% de faillite en France et de 15% dans le monde(10). Malgré de tels avertissements, les dirigeants européens n’ont pas hésité à imposer des mesures « sanitaires » particulièrement restrictives tels que l’ont été les confinements. Le recul dont nous disposons désormais permet d’endiguer le mythe autour de l’efficacité sanitaire desdites mesures. La Suède par exemple, fortement critiquée sur la scène mondiale pour ne pas avoir mis en place des confinements et obligations strictes en matière de port du masque comme les autres pays, a finalement un taux de mortalité parmi les plus bas d’Europe(11). À défaut d’avoir eu de véritables impacts sur la mortalité liée au covid, ces restrictions ont eu des conséquences dramatiques à la fois sur la santé mentale des Français, mais aussi et surtout, sur l’économie du pays. En effet, le PIB a diminué de 7,9% en France quand les investissements des entreprises ont baissé d’environ 9%, et leurs épargnes ont diminué de 105,7 milliards d’euros par rapport à 2019(12).
 
En termes de gestion de crise, la France subit le revers d’une politique agressive voire arrogante(13). En effet, le continent africain qui, dans sa quasi totalité, a su endiguer l’épidémie en soignant sa population avec la molécule bien connue qu’est l’ivermectine et recensant un nombre de morts de la covid particulièrement bas(14) – est en train de construire des relations économiques et commerciales, entre autres, avec la Russie(15). Les tentatives désastreuses de diplomatie de la part d’Emmanuel Macron, rejetées par l’Afrique, sont le reflet de relations commerciales particulièrement en berne. Les Africains sont parfois même obligés d’utiliser la force pour se défendre des coups d’état visiblement perpétrés par la France(16). Pourtant, les relations commerciales entre la France et l’Afrique ne sont pas négligeables puisque les importations de matières premières telles que le pétrole, le gaz, le cacao, le café, le coton, l’or, le diamant, le bois, etc, et les 29,4 milliards de dollars que représentent les marchandises exportées à l’année(17) sont cruciales pour le pays. 
 
Il paraît difficile d’envisager que le gouvernement ne soit pas averti de telles répercussions. Les technocrates, dans le mensonge, dirigent selon leur bon vouloir à coup de réunions ; tantôt par des poignées de main, tantôt par des sanctions économiques ; quand les peuples, eux, subissent de plein fouet ces crises dans une impuissance totale. Ainsi, la crise sanitaire et le conflit Ukrainien seraient comme l’arbre qui cache la forêt : ce krach économique et social, antérieur et bien connu des élites, semble visiblement accéléré dans le but de créer un nouvel ordre mondial(18).
 
Pour conclure, alors que plus de 240 millions de doses d’injections anti-Covid ont dû être jetées pour avoir dépassé la date limite d’utilisation depuis le début de la campagne vaccinale, dont 73 % sont des doses de Pfizer(19) – à 19,50 euros la dose et représentant ainsi près de 5 milliards d’euros jetés à la poubelle – nous pouvons nous demander :
 
N’y aurait-il pas eu des investissements en matière d’indépendance énergétique, alimentaire, militaire, etc… et le renforcement de relations commerciales à prioriser face aux événements qui se profilaient ? 

Sources :

(1) Atlas Big. « Production mondiale d’huile de tournesol par pays ». Consulté le 16 mai 2022 sur www.atlasbig.com/fr-fr/pays-par-production-d-39-huile-de-tournesol

(2) Atlas Big. « Production mondiale de maïs par pays ». Consulté le 16 mais 2022 sur www.atlasbig.com/fr-fr/pays-par-production-de-mais

(3) Atlas Big. « Production mondiale de blé par pays ». Consulté le 16 mai 2022 sur www.atlasbig.com/fr-fr/pays-par-production-de-ble

(4) BASF. « Le maïs : une culture stratégique pour l’agriculture française ». Consulté le 16 mai 2022 sur www.agro.basf.fr/fr/cultures/mais/basf_agro_et_la_filiere_mais/

(5) Insee. « En février 2022, les prix du pétrole et des matières premières importées augmentent de nouveau ». Publié le 18 mars 2022. Consulté le 17 mai 2022 sur www.insee.fr/fr/statistiques/6215992

(6) France 24. « Le Sri Lanka au bord de la faillite : l’inflation s’envole, les pénuries s’aggravent ». Publié le 23 fév 2022. Consulté le 13 mai 2022 sur www.france24.com/fr/%C3%A9missions/focus/20220223-le-sri-lanka-au-bord-de-la-faillite-l-inflation-s-envole-les-p%C3%A9nuries-s-aggravent

(7) RFI. « Indonésie: de violentes manifestations face à un report éventuel des prochaines élections ». Publié le 12 avr 2022. Consulté le 13 mai 2022 sur www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20220412-indon%C3%A9sie-de-violentes-manifestations-face-%C3%A0-un-report-%C3%A9ventuel-des-prochaines-%C3%A9lections

(8) L’echo. « L’Iran en grande fragilité économique et sociale ». Mis à jour le 18 fév 2021. Consulté le 13 mai 2022 sur  www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/liran-en-grande-fragilite-economique-et-sociale-1291629

(9) Le jeune indépendant. « Italie: des armes dissimulées dans un chargement humanitaire à destination de l’Ukraine ». Publié le 25 mars 2022 à 11h50. Consulté le 01 mai 2022 sur www.jeune-independant.net/italie-des-armes-dissimulees-dans-un-chargement-humanitaire-a-destination-de-%E2%80%8Elukraine-%E2%80%8E/

(10) La tribune. « Bond de 40% des faillites en France en 2022 : la sombre prévision d’Euler Hermes ». Publié le 06 Oct 2021. Consulté le 13 mai 2022 sur www.latribune.fr/economie/france/vers-une-deferlante-de-faillites-en-france-en-2022-893696.html

(11) Rebel News. « WHO admits Sweden had fewer COVID deaths per capita than most of Europe ». Publié le 9 mai 2022. Consulté le 17 mai 2022 sur www.rebelnews.com/who_admits_sweden_had_fewer_covid_deaths_per_capita_than_most_of_europe

(12) INSEE. « L’impact de la crise sanitaire sur l’organisation et l’activité des sociétés ». Publié le 28 mai 2021. Consulté le 17 mai 2022 sur www.insee.fr/fr/statistiques/5389038

(13) BBC news/afrique. « Relations Afrique-France : pourquoi la France fait face à tant de colère en Afrique de l’Ouest ». Publié 7 décembre 2021. Consulté le 13 mai 2022 sur www.bbc.com/afrique/region-59548555

(14) Jeune Afrique. « Covid-19 : ces six atouts qui ont protégé l’Afrique ». Mis à jour le 3 mai 2021. Consulté le 18 mai 2022 sur www.jeuneafrique.com/1163185/societe/tribune-covid-19-ces-six-atouts-qui-ont-protege-lafrique/

(15) BBC News. « Conflit en Ukraine : comment la Russie a tissé des liens plus étroits avec l’Afrique ». Publié le 28 fév 2022. Consulté le 18 mai 2022 sur www.bbc.com/afrique/monde-60546110

(16) La Croix. « Mali : à Bamako, la junte annonce avoir déjoué un putsch ». Publié le 17 mai 2022. Consulté le 18 mai 2022 sur www.la-croix.com/Monde/Mali-Bamako-junte-annonce-avoir-dejoue-putsch-2022-05-17-1201215514

(17) DW. « L’économie française continue de reculer en Afrique ». Publié le 18 mai 2021. Consulté le 18 mai 2022 sur www.dw.com/fr/economie-fran%C3%A7aise-recul-afrique/a-57510591

(18) France inter. « Biden, le «nouvel ordre mondial» et la complosphère ». Publié le vendredi 25 mars 2022. Consulté le 14 mai 2022 sur  www.franceinter.fr/emissions/antidote/antidote-du-vendredi-25-mars-2022

(19) Le Monde. « Covid-19 : le grand gaspillage des vaccins périmés ». Mis à jour le 30 mars 2022. Consulté le 16 mai 2022 sur www.lemonde.fr/sciences/article/2022/03/29/pandemie-de-covid-19-le-grand-gaspillage-des-vaccins_6119589_1650684.html

 
fichier-pdf

Laisser un commentaire