Vaccination des enfants : Jusqu’où irons-nous ?

bébé vax

Au 1er janvier 2018, l’obligation vaccinale pour les enfants 0-2 ans a évolué, passant de 3 vaccins (diphtérie, tétanos, poliomyélite), à 11 vaccins obligatoires.

Cette décision du gouvernement a été justifiée principalement par une meilleure confiance des citoyens en la médecine, comme en aurait témoigné la nette augmentation du nombre d’enfants vaccinés avec les autres vaccins en sus des trois obligatoires jusqu’alors(1).

Pourtant, depuis 2008, il s’est avéré impossible de trouver les doses de vaccins trivalents, obligeant les parents à acheter des vaccins contenant, en plus de ceux obligatoires, des vaccins qui ne l’étaient pas à ce moment-là. En 2017, des milliers de parents indignés saisissent l’affaire et s’adressent au gouvernement, en vain. À défaut d’une prise en considération de la part du gouvernement, 2500 citoyens sollicitent le Conseil d’état, dont la conclusion est qu’« aucun vaccin ne permet aujourd’hui d’effectuer uniquement les 3 vaccinations obligatoires avant l’âge de 18 mois »(2)

Par ailleurs, le gouvernement, avec l’aide des laboratoires pharmaceutiques, a détourné les chiffres en sa faveur pour instaurer une obligation vaccinale, bien que la moitié des français y étaient opposés(3) et en dépit des études, dont même l’OMS en a reconnu les faits, démontrant les méfaits de l’aluminium contenu dans les vaccins(4)

Depuis le début de la crise sanitaire, en France, 2,6% des 5-11 ans ont reçu l’injection anti-covid(5). Pourtant, le taux de décès des 0-20 ans du virus est quasiment nul, si ce n’est nul(6). De plus, les dossiers que Pfizer a été soumis de dévoiler mettent en doute le bienfait de la vaccination chez la femme enceinte ; les recherches scientifiques attestent en effet d’un risque pour le foetus d’une part, et une augmentation de décès chez le nourrisson d’autre part(7). Aussi, des troubles de la fertilité ont été constatés.

Cependant, aux Etats Unis, la FDA (Food and Drug Administration) vient d’autoriser la « vaccination » pour les bébés, enfants et adolescents dès l’âge de 6 mois(8) et en Europe les gouvernements fomentent l’obligation vaccinale pour les plus jeunes(9)

Une décision insensée au regard des innombrables études scientifiques ainsi que de la liste des effets secondaires qui ne cesse de s’amplifier (cf. Le Globe n°3 – Article “ Preuves d’efficacité des vaccins : mythe ou réalité ?”. Publié le 30 mars 2022) , et qui viennent démonter la pseudo efficacité de ces mixtures prônée par les laboratoires pharmaceutiques, les gouvernements, les médecins de plateau TV et les médias subventionnés. 

De fait, il serait observé une augmentation des myocardites chez les plus jeunes qui ont reçu au moins 1 dose de vaccin anti-covid(10). Plus grave, 58 bébés, traités par les injections ARNm sans aucune autorisation, souffriraient d’effets indésirables potentiellement mortels(11). Dans la plus grande surprise, un nouveau syndrome fait son apparition : le « SADS ». De plus en plus de jeunes « vaccinés » en sont victimes, provoquant une mort subite souvent due à une pathologie cardiaque « méconnue »(12).
 
Ainsi, sans prendre en compte le côté psychologique, des mesures ubuesques dont l’inefficacité a été démontrée scientifiquement au même titre que leur dangerosité ne font plus de doute, ont été appliquées. En attestent les incohérences autour de port du masque qui s’avère être inutile(13) et dangereux(14). Une fois de plus, sans aucune étude sur le long terme et dans le silence des médias subventionnés, les gouvernements occidentaux œuvrent dans l’indifférence des données scientifiques et ce, au détriment des recommandations de professionnels de santé tels que des pédiatres qui alertent sur les dangers et l’inefficacité de l’injection(15). La balance « bénéfice/risque » est incontestablement du côté du risque et pourtant, de telles décisions pourraient être à court et long terme dramatiques pour les parents et les générations à venir.
 

Allons-nous, encore une fois, laisser ce gouvernement imposer ses décisions ?Qu’en sera-t-il des parents qui refusent de vacciner leurs enfants pour une maladie qui ne les touchent pas ?

 
Sources :
(1) Le Point. « Passage de 3 à 11 vaccins obligatoires : les bébés mieux protégés ». Mis à jour le 25 mars 2019. Consulté le 18 juin 2022 sur www.lepoint.fr/sante/sante-la-couverture-vaccinale-s-ameliore-pour-les-bebes-25-03-2019-2303734_40.php
(2) Vidal. « Vaccin DTP : le Conseil d’Etat enjoint au ministère de la santé de le rendre disponible d’ici 6 mois ». Publié le 8 fév 2017. Consulté le 18 juin 2022 sur www.vidal.fr/actualites/20866-vaccin-dtp-le-conseil-d-etat-enjoint-au-ministere-de-la-sante-de-le-rendre-disponible-d-ici-6-mois.html
(3) Science et avenir. « 11 vaccins obligatoires : la moitié des Français opposés ». Publié le 25 juil 2017. Consulté le 19 juin 2022 sur www.sciencesetavenir.fr/sante/11-vaccins-obligatoires-la-moitie-des-francais-opposes_115007
(4) Pratiques. « Aluminium vaccinal, quel impact chez l’enfant ? ». Publié le 22 mars 2020. Consulté le 19 juin 2022 sur https://pratiques.fr/Aluminium-vaccinal-quel-impact-chez-l-enfant
(5) L’assurance Maladie. « Les données de la vaccination contre la Covid-19 ». Publié le 5 juin 2022. Consulté le 19 juin 2022 sur https://datavaccin-covid.ameli.fr/pages/type-vaccins/
(6) Statista. « Répartition des décès dus au coronavirus (COVID-19) en France du 1er mars 2020 au 21 avril 2022, par tranche d’âge ». Publié le 4 mai 2022. Consulté le 19 juin 2022 sur https://fr.statista.com/statistiques/1104103/victimes-coronavirus-age-france/
(7) Epochtimes. « Une étude signale une explosion d’anomalies menstruelles et de cas d’excrétion utérine depuis la campagne de vaccination contre le Covid ». Publié le 30 mai 2022. Consulté le 20 juin 2022 sur www.epochtimes.fr/une-etude-signale-une-explosion-danomalies-menstruelles-et-de-cas-dexcretion-uterine-depuis-la-campagne-de-vaccination-contre-le-covid-2036142.html
(8) Europe 1. «Les États-Unis autorisent les vaccins anti-Covid de Pfizer et Moderna pour les tout petits ». Mis à jour le 18 juin 2022. Consulté le 19 juin 2022 sur www.europe1.fr/international/les-etats-unis-autorisent-les-vaccins-anti-covid-de-pfizer-et-moderna-pour-les-tout-petits-4118252
(9) Courrier des stratèges. « Comment la Commission Européenne curiace la vaccination obligatoire des enfants ». Publié le 9 juin 2022. Consulté le 19 juin 2022 sur https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/06/09/comment-la-commission-europeenne-curiace-la-vaccination-obligatoire-des-enfants/
(10) Le courrier du soir. « Coup de théâtre : la revue scientifique The Lancet confirme le risque élevé de myocardite du vaccin Pfizer et Moderna ». Publié le 13 juin 2022. Consulté le 20 juin 2022 sur https://lecourrier-du-soir.com/coup-de-theatre-la-revue-scientifique-the-lancet-confirme-le-risque-eleve-de-myocardite-du-vaccin-pfizer-et-moderna/
(11) RTmag. « Breaking: 58 babies who received mRNA COVID-19 vaccines suffered life-threatening adverse events ». Publié le 13 mai 2022. Consulté le 19 juin 2022 sur www.rtmag.co.il/english/breaking-58-babies-who-received-mrna-covid-19-vaccines-suffered-life-threatening-adverse-events
(12) Atlantico. « SADS : ce syndrome méconnu de mort subite qui tue de plus en plus de jeunes gens ». Publié le 13 juin 2022. Consulté le 19 juin 2022 sur https://atlantico.fr/article/decryptage/sads-ce-syndrome-meconnu-de-mort-subite-qui-tue-de-plus-en-plus-de-jeunes-gens-sante-coeur-medecin-adultes-problemes-cardiaques-suivi-francois-carre
(13) Epochtimes. « Une nouvelle étude prouve qu’il n’y avait aucune relation entre le port du masque obligatoire à l’école et des taux plus bas de Covid-19 ». Publié le 30 mai 2022. Consulté le 20 juin 2022 sur www.epochtimes.fr/une-nouvelle-etude-prouve-quil-ny-avait-aucune-relation-entre-le-port-du-masque-obligatoire-a-lecole-et-des-taux-plus-bas-de-covid-19-2037278.html
(14) France Soir. « Les masques sont responsables d’un plus grand nombre de décès Covid, selon une étude ». Publié le 29 mai 2022. Consulté le 20 juin 2022 sur  www.francesoir.fr/societe-sante/les-masques-sont-responsables-d-un-plus-grand-nombre-de-deces-covid-selon-une-etude
(15) Global covid summit. « Global Covid Summit Pediatric Declaration ». Publié le 6 juin 2022. Consulté le 20 juin 2022 sur https://globalcovidsummit.org/news/global-covid-summit-pediatric-declaration
fichier-pdf

Laisser un commentaire