Albert Bourla : Un personnage qui inspire confiance

BOURLA

Pfizer, créé en 1849, est un des pionniers dans le domaine pharmaceutique dont la notoriété n’est plus à bâtir. 

En janvier 2019, Albert Bourla succède à Ian Read à la direction de Pfizer. Originaire de Grèce, né d’une famille juive, Albert Bourla obtient un diplôme de docteur vétérinaire couplé d’un doctorat en biotechnologie et intègre l’entreprise Pfizer en 1993. Son dévouement à Pfizer, qui le lui rend bien au travers d’un salaire à l’année de 23 856 530€ – équivalent à une rémunération journalière de 91 755,8€(1) – est sans équivoque. En novembre 2019, dans la foulée de l’apparition du Covid-19, des recherches pour la création d’un vaccin ont été entamées. À peine plus d’un an après, une injection expérimentale, dont les essais cliniques ont été bâclés, ont pour autant élevé le PDG de Pfizer à l’échelle de héros dans certains pays comme cela est le cas en Israël où il s’est vu décoré du prix Genesis(2). Néanmoins, l’injection inefficace mise au point par le laboratoire Pfizer ne manque pas d’être décriée (cf. Le Globe n°3 – Article « Preuves d’efficacité des vaccins : Mythe ou réalité ? ». Publié le 30 avr 2022) tout comme les effets secondaires graves(3), attestés officiellement par l’ANSM et l’OMS(4).

Contrairement à ce qu’affirme Olivier Véran, l’injection douteuse est bien en phase de test(5) et vient ainsi démontrer le pouvoir d’Albert Bourla qui a pu outrepasser certaines réglementations bureaucratiques afin de commercialiser son produit(6). En effet, avec la complicité de la FDA (Food and Drug Administration), le Gouvernement américain et Pfizer ont cherché à falsifier les données de l’injection (450 milles pages à charge) et ont fait valider par la FDA une version expérimentale du produit, pour en commercialiser une tout autre formule(7). Face à la controverse de la publication de ces données, le directeur ne va pas manquer de jouer de son pouvoir et de ses influences financières pour contrecarrer les retombées. 

Pfizer, impliqué en 2012 dans des affaires de corruptions en Chine, fait certainement parti de ces laboratoires pharmaceutiques qui financent les médecins de plateaux et bien d’autres (cf. Le Globe n°5 – Article « Un lobbying pharmaceutique puissant ». Publié le 25 juin 2022).

Von der LeyenEn plus de participer à des colloques tenus secrets et protégés au sein desquels des hommes politiques sont conviés par des lobbyistes(8) ; les liens commerciaux secrets du PDG avec la Présidente de la Commission Européenne, Ursula Von Der Leyen, interpellent(9). Visiblement, cet homme semble avoir des liens obscurs avec les dirigeants des pays les plus puissants du monde allant jusqu’à s’immiscer dans les lois gouvernementales. En l’occurrence, Albert Bourla a tenté de faire supprimer la loi « False Claim Act », qui consiste à protéger les lanceurs d’alertes et à leur conférer une rémunération(10). Cette loi a été à l’origine de nombreuses condamnations de Pfizer et continuera certainement à l’être au vu des preuves jaillissantes de toute part sur la dangerosité des injections anti-Covid.
 
Ostensiblement, Albert Bourla impose des contrats aux différents chefs d’états et gouvernements (Brésil, Europe, États-Unis, etc) en y fixant ses propres règles et pour lesquels, aucune divulgation d’information n’est tolérée(11). De plus, il y négocie, dans le cas où Pfizer serait attaqué en justice, que les procès n’aient pas lieu dans des tribunaux publics mais bel est bien dans des hémicycles privés. Ainsi, cela confère à la firme un statut lui assurant un contournement des règles juridiques des États en bonne et due forme. En effet, en passant un accord avec le gouvernement américain pour une immunité contre le droit normal des contrats(12), Pfizer a obtenu, en d’autres termes, le pouvoir légal de commettre des fraudes en tout genre sans jamais en craindre la moindre conséquence.
 
Albert Bourla s’est affairé consciencieusement à protéger ses arrières et refuse d’assumer la trahison faite à toutes les individus injectés par sa mixture douteuse. Par ailleurs et dans le cas où il serait attaqué personnellement, Albert Bourla semble prêt à user de toutes les stratégies possibles et imaginables, par exemple en plaidant l’accord de « prototype »(13) ou en trahissant ses complices si cela lui permettait de s’en sortir(14). Ce qui ressemble nettement à des menaces démontre sa capacité à mettre subtilement une pression aux gouvernements impliqués.
 
Voilà donc en somme un personnage aux allures respectables disposant néanmoins d’une étendue de pouvoir que l’on ne peut soupçonner et dont l’honnêteté ne peut qu’être remise en doute puisqu’il n’a pas hésité, par exemple, à gonfler le prix de ses médicaments pour maximiser ses profits(15).
 
Albert Bourla, bien que présenté comme un « héros » par les différents gouvernements et médias subventionnés, est loin d’incarner ce personnage. Tout laisse à croire que les effets dangereux que peut provoquer « son » sérum(16) lui sont parfaitement connus et que toutes les manœuvres possibles ont été mises en place pour ne pas avoir à en payer les conséquences. En bref, nous avons encore une fois affaire à un personnage jouant un rôle crucial dans cette crise sanitaire ; un homme commandité qui, dans l’ombre, passe des accords plus que nébuleux afin de bénéficier de la protection des différents gouvernements dans la crainte d’être démasqué. Cela nous amène à nous poser différentes questions :
 
Conscient des risques encourus, Albert Bourla aurait-il peur de tomber ?
Albert Bourla ne serait-il pas le pion à abattre pour que s’effondre le château de cartes ?
 
Sources :
(1) Votresalaire.fr. « Salaire Albert Bourla ». Consulté le 12 juil 2022 sur https://votresalaire.fr/salaire/vip/albert-bourla
(2) I24 news. « Israël: Albert Bourla, PDG de Pfizer, a reçu le prix Genesis à Jérusalem ». Mis à jour le 30 juin 2022. Consulté le 12 juil 2022 sur www.i24news.tv/fr/actu/israel/1656545439-israel-albert-bourla-pdg-de-pfizer-a-recu-le-prix-genesis-a-jerusalem
(3) ANSM. « Suivi des cas d’effets indésirables des vaccins COVID-19 – Données du 24/05/2022 au 16/06/2022 ». Consulté le 12 juil 2022 sur https://ansm.sante.fr/ruploads/2022/06/30/20220623-vaccins-covid-19-fiche-de-synthese-ansm-3.pdf
(4) Free The World. «World Health Organization Study concludes risk of suffering Serious Injury due to COVID Vaccination is 339% higher than risk of being hospitalised with COVID-19 ». Publié le 23 juin 2022. Consulté le 12 juil 2022 sur www.freethewords.com/news/2022/06/23/world-health-organization-study-concludes-risk-of-suffering-serious-injury-due-to-covid-vaccination-is-339-higher-than-risk-of-being-hospitalised-with-covid-19/
(5) Le Monde. « Covid-19 : les essais de phase 3 des vaccins sont-ils terminés « depuis des mois », comme l’affirme Olivier Véran ? ». Mis à jour le 8 juil 2021. Consulté le 12 juil 2022 sur www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2021/07/08/covid-19-les-essais-de-phase-3-des-vaccins-sont-ils-termines-depuis-des-mois-comme-l-affirme-olivier-veran_6087580_4355770.html
(6) Doctor 4 Covid Ethic. « Did Pfizer Perform Adequate Safety Testing for its Covid-19 mRNA Vaccine in Preclinical Studies? Evidence of Scientific and Regulatory Fraud ». Publié le 10 juin 2022. Consulté le 12 juil 2022 sur https://doctors4covidethics.org/did-pfizer-perform-adequate-safety-testing-for-its-covid-19-mrna-vaccine-in-preclinical-studies-evidence-of-scientific-and-regulatory-fraud/
(7) France Médias Numérique. « Pfizer admet discrètement qu’il ne fabriquera JAMAIS le vaccin qui a été approuvé par la FDA – il produira à la place un nouveau vaccin à ARNm “Formulation Tris-Saccharose” ». Publié en juin 2022. Consulté le 21 juil 2022 sur www.francemediasnumerique.net/2022/06/pfizer-admet-discretement-quil-ne-fabriquera-jamais-le-vaccin-qui-a-ete-approuve-par-la-fda-il-produira-a-la-place-un-nouveau-vaccin-a-arnm-formulation-tris-saccharose/
(8) Youtube. « Les réunions secrètes de Big Pharma ». Consulté le 12 juil 2022 sur www.youtube.com/watch?v=BAmy7G_VAqA
(9) Le Monde. « Ursula Von der Leyen n’est décidément pas une adepte de la transparence ». Mis à jour le 31 janv 2022. Consulté le 12 juil 2022 sur www.lemonde.fr/international/article/2022/01/31/ursula-von-der-leyen-n-est-decidement-pas-une-adepte-de-la-transparence_6111758_3210.html
(10) Le Courrier des Stratèges. « Révélation explosive : Pfizer exercerait une forte pression pour faire taire les lanceurs d’alerte qui révèlent ses fraudes ». Publié le 30 juin 2022. Consulté le 12 juin 2022 sur https://lecourrier-du-soir.com/revelation-explosive-pfizer-exercerait-une-forte-pression-pour-faire-taire-les-lanceurs-dalerte-qui-revelent-ses-fraudes/
(11)  Le Courrier des Stratèges. « Révélation explosive : Pfizer impose aux Etats des tribunaux privés secrets où il sera jugé en cas de litige sur les vaccins ». Publié le 2 juil 2022. Consulté le 12 juil 2022 sur https://lecourrier-du-soir.com/revelation-explosive-pfizer-impose-aux-etats-des-tribunaux-prives-secrets-ou-il-sera-juge-en-cas-de-litige-sur-les-vaccins/
(12) SOTT. « Pfizer dit à un juge fédéral qu’il est propriétaire du gouvernement fédéral et qu’il est donc immunisé contre le droit normal des contrats ». Publié le 26 mai 2022. Consulté le 12 juil 2022 sur https://fr.sott.net/article/40085-Pfizer-dit-a-un-juge-federal-qu-il-est-proprietaire-du-gouvernement-federal-et-qu-il-est-donc-immunise-contre-le-droit-normal-des-contrats
(13) The Epoch Times. « Pfizer Moves to Dismiss Lawsuit From COVID-19 Vaccine Trial, Citing ‘Prototype’ Agreement ». Mis à jour le 26 mai 2022. Consulté le 12 juil 2022 sur www.theepochtimes.com/pfizer-moves-to-dismiss-lawsuit-from-covid-19-vaccine-trial-citing-prototype-agreement_4481422.html
(14) Le Courrier des Stratèges. « Scandale : Pfizer avoue au tribunal que le gouvernement américain savait que ses essais étaient frauduleux ». Publié le 7 juil 2022. Consulté le 12 juil 2022 sur https://lecourrier-du-soir.com/scandale-pfizer-avoue-au-tribunal-que-le-gouvernement-americain-savait-que-ses-essais-etaient-frauduleux/
(15) Le Courrier des Stratèges. « Coup de théâtre : Pfizer condamné à 345 millions de dollars pour avoir gonflé le prix de son médicament EpiPen ». Publié le 11 juil 2022. Consulté le 12 juil 2022 sur https://lecourrier-du-soir.com/coup-de-theatre-pfizer-condamne-a-345-millions-de-dollars-pour-avoir-gonfle-le-prix-de-son-medicament-epipen/
(16) Expose News. « Confidential Pfizer Documents reveal Covid-19 Vaccination is going to lead to Depopulation ». Publié le 7 juin 2022. Consulté le 12 juil 2022 sur https://expose-news.com/2022/06/07/covid-vaccination-causing-depopulation-confidential-pfizer-docs/
fichier-pdf

Laisser un commentaire