La PLANdémie parfaite

plandémie parfaite

Le 17 mars 2020, le gouvernement Français – de concert avec la plupart des gouvernements occidentaux – a imposé un confinement des plus stricts auprès de sa population. Sous fond de solidarité et afin de protéger les plus fragiles, à savoir les personnes âgées et celles atteintes de comorbidités, l’ensemble de la population s’est vu être enfermé à domicile, hors exceptions. C’est ainsi que nous avons pu assister à la comédie de la quarantaine, des masques et gel hydroalcoolique, de la distanciation sociale, des auto-attestations de sortie, etc.

Si aujourd’hui de nombreuses études tendent à dévoiler l’immense supercherie et autres chiffres fallacieux autour de la pseudo efficacité de ces mesures de confinement ; les conséquences de ces enfermements, elles, sont bien visibles. Pour justifier de telles mesures, le gouvernement a feint la surprise, appuyant sur le caractère imprévisible et inédit des événements et est même allé jusqu’à reconnaître avoir commis quelques erreurs dans la gestion de cette crise. Or, en creusant dans la mémoire d’internet, de nombreux faits mettent désormais en exergue la parfaite mesure des événements par nos élites. 

ET SI TOUT CELA N’ÉTAIT QU’UN PLAN ?

En 2010 déjà, la Fondation Rockefeller a publié un document intitulé : « Scenarios for the Future of Technology and International Development » (Scénarios pour l’Avenir de la Technologie et du Développement International), décrivant différents scénarios pouvant subvenir et mettre à mal le monde. Le scénario selon lequel une pandémie de coronavirus toucherait la Terre entière n’échappe pas aux pronostics. Pour pallier la situation, les solutions proposées sont d’instaurer des systèmes descendants de contrôle gouvernementaux plus étroits et l’utilisation de leadership plus autoritaire(1)

De nombreux autres faits interrogent, comme cela est le cas par exemple, de la création et de la distribution dans le monde entier, au cours des années 2017 et 2018, de centaines de millions de kits de tests covid-19(2). Cette donnée déconcertante a été découverte le 5 septembre 2020 avant que soudainement, le lendemain, le WITS (World Integrated Trade Solution) modifie l’intitulé de l’étiquette originale « tests covid-19 » par le terme « kits de test médical ».

À l’heure où la question de la provenance du virus ne peut plus être posée, le Dr Fauci, Conseiller Médical en chef du Président des États-Unis – connu pour des sévices et innombrables tests effectués sur des animaux(3)  – a affirmé en 2017 qu’une surprise se produirait dans les quatres prochaines années. Il affirme : « […] il n’y a aucun doute qu’il y aura un défi pour la prochaine administration dans l’arène des maladies infectieuses, à la fois des maladies infectieuses chroniques, dans le sens d’une maladie déjà en cours […], mais il y aura aussi une épidémie surprise(4) ». Ces annonces laissent aujourd’hui perplexes compte tenu de l’implication du Dr Fauci dans la recherche illégale sur le gain de fonction sur les coronavirus de chauve-souris du laboratoire de Wuhan(5) et de sa signature – à travers le NIAID (Institut National des Allergies et des Maladies Infectieuses) qu’il dirige – d’un accord privé et confidentiel sur les vaccins à coronavirus des mois AVANT même que la « pandémie » ne se déclare en Chine(6)

Par ailleurs, le 12 décembre 2019, un accord a été signé selon lequel le Dr Ralph Baric de l’Université de Caroline du Nord recevraient « des candidats vaccins à ARNm du coronavirus développées et détenus conjointement par le NIAID & Moderna »(7).

Autre fait marquant ; quatre mois avant la pandémie de Covid-19, le Dr Fauci et les responsables du HHS (Le département de la Santé et des Services Sociaux des États-Unis), ont eu le nez particulièrement creux lors de leurs échanges, durant une conférence, autour de la nécessité d’un événement mondial pour désorganiser le système afin que le public soit prêt à accepter un vaccin ARNm Expérimental pour lutter contre la grippe. Michael Specter, rédacteur pour le New Yorker Magazine demanda aux conférenciers : « Pourquoi ne pas faire exploser le système ? […] nous ne pouvons pas juste fermer le robinet du système que nous avons et ensuite dire, “hey, tout individu dans le monde devrait avoir ce nouveau vaccin que nous n’avons encore jamais donné à personne”… Mais il doit y avoir un moyen ». Rick Bright, immunologiste américain, chercheur en vaccin et responsable de la santé publique, répondra alors : « Il pourrait y avoir un besoin ou même un appel urgent […] vraiment perturbant qui n’est pas redevable aux ficelles et processus bureaucratiques. Mais il n’est pas trop fou de penser qu’une épidémie d’un nouveau virus pourrait se produire en Chine. »(8)

Parallèlement, cinq mois avant la pandémie de Covid-19, à savoir en septembre 2019, un Sommet Mondial de la Vaccination en Belgique a appelé à la mise en place de solides systèmes de surveillance en Europe pour garantir des injections continues à l’ensemble de la population. Ce sommet a réuni quelque 400 participants du monde entier, dont des décideurs politiques, des ministres de la santé, des organisations des Nations Unies, des ONG, des représentants du monde universitaire, des chercheurs et professionnels de la santé, des directeurs de l’industrie pharmaceutique, des célébrités et des influenceurs (réseaux sociaux), qui soutiennent et promeuvent activement la vaccination(9).
 
Sur le site du World Economic Forum fondé par Klaus Schwab, dont le projet consiste en une grande réinitialisation de notre monde (cf. Le Globe n°4 – Article « Klaus Schwab – Le Gourou de Davos ». Publié le 28 mai 2022), le Prince Charles annonce en 2020 : « à moins que nous ne prenions les mesures nécessaires et que nous ne reconstruisons d’une manière plus verte, plus durable et plus inclusive, alors nous finirons par avoir de plus en plus de pandémies, de plus en plus de désastres dû à l’accélération du réchauffement de la planète et du changement climatique(10) ». Ce discours anxiogène s’accompagne de propos tels que ceux tenus par une virologue néerlandaise de l’OMS, Marion Koopmans, et qui déclare en 2021 qu’il existerait un plan sur 10 ans de maladies infectieuses ininterrompues au sein de l’OMS et affirme par la positive lorsque la question de l’arrivée d’une seconde pandémie potentielle est posée(11).
 
Il est intéressant de constater que l’immunologiste visionnaire en chef de la planète, Bill Gates, a organisé quatre mois seulement avant la pandémie de Covid-19, un exercice appelé l’« Event 201 – Nous devons nous préparer à l’événement qui deviendra une pandémie », en vue d’une pandémie de coronavirus. Tom Ingleshy, épidémiologiste et directeur du Johns Hopkins Center for Health Security affirme durant l’événement : « Il y a des problèmes émergents qui ne peuvent être résolus que par les entreprises mondiales et les gouvernements travaillant ensemble »(12)Ironiquement, en 2017, le Johns Hopkins Center for Health Security a publié un scénario futuriste nommé « La pandémie des SPARS 2025-2028 » dans lequel des solutions pour les communicants de risques en santé publique sur l’émergence d’un nouveau coronavirus d’origine d’Asie du Sud-Est sont exposées(13).
 
Face à autant de faits et pour n’en citer que quelques-uns, il est évident que pour le bon déroulement du plan, l’adhésion des populations au narratif est indispensable. 
 

MAIS COMMENT NOUS CONVAINCRE ?

De nombreux outils semblent être utilisés pour jouer, à la fois sur la peur, et à la fois sur la réassurance d’être entre les mains d’experts ayant la situation sous contrôle. 
 
À titre d’exemple, un virologue européen a formé les dirigeants mondiaux sur la façon de préparer le public à une épidémie de grippe. Il a enseigné comment créer la peur avec de faux chiffres de décès de la grippe et sur les techniques de manipulation du public afin qu’il se dirige naturellement vers les centres de vaccination. Il affirme que les premiers jours sont déterminants et incite à opter pour « une seule voix, un seul message et de manière omniprésente ». Dans un second temps, il démontre par un exemple à quel point les chiffres peuvent être utilisés frauduleusement pour créer un sentiment de peur. Il déclare : « J’ai utilisé ici la citation de Sir Donaldson qui a dit qu’au Royaume-Uni, au plus fort de l’épidémie, 40 personnes allaient mourir par jour à la fin de l’été. J’ai effectué le même ratio sur la population Belge et cela fait 7 morts par jour au pic de l’épidémie. Je l’ai dit dans les médias “Sept mort belges de la grippe par jour au pic de l’épidémie serait réaliste” ». « C’est vrai chaque année, même en cas d’inter-pandémie » dit-il en riant. « Cependant, parler de décès est important car lorsque vous dites cela, les gens disent “Qu’est-ce que vous voulez dire ? Des gens meurent à cause de la grippe ? ” […] Et puis bien sûr, quelques jours plus tard, vous avez eu le premier décès dû au H1N1 dans le pays, et le décor était planté, on en parlait déjà »(14)
 
Couplées à la manipulation des chiffres, des techniques de programmation prévisionnelle sont implantées dans nos quotidiens afin de nous familiariser avec des éventualités et de préparer le public à des événements futurs par le biais du divertissement. Par exemple, une bande dessinée nommée Infected, publiée en 2012 par l’Union Européenne, dépeint une pandémie qui commence en Chine et qui entraîne une tyrannie médicale à l’échelle mondiale(15). Aussi, dans la Série télévisée « Dead Zone », un épisode en 2003 raconte l’histoire d’une épidémie de coronavirus venue de Chine et va même jusqu’à aborder des sujets tels que les masques, les quarantaines, les confinements, les tests, etc(16). Il en va de même pour le film « V pour Vendetta », sorti en 2006 et qui narre la montée en puissance d’un gouvernement totalitaire (en 2020) qui assoit son pouvoir en créant une société de contrôle en raison d’un virus qui se propage dans le monde. Dans le film, les médias ont pour rôle de diffuser une propagande basée sur la peur et répètent constamment « c’est pour la sécurité »(17).
 
Il paraît difficile pour un grand nombre de considérer que la fiction aurait dépassé la réalité et pourtant, ces techniques de préparation mentale et de programmation prévisionnelle font partie d’un système bien plus large de manipulation des masses, à savoir l’ingénierie sociale
 
Bill Gates, le grand philanthrope du monde et oracle à ces heures perdues, nous annonce l’arrivée de « la pandémie 2 » – le Covid-19 étant la pandémie 1 – d’ici peu(18). Rappelons que Bill Gates, au travers de sa Fondation Bill & Melinda Gates et à hauteur de 750 millions d’euros en 2020-2021(19), est le premier financeur de l’OMS – qui a étrangement invité toutes les nations à se préparer à l’éventualité d’une pandémie cinq mois avant la pandémie de Covid-19(20) – et qu’il a su, par le passé, nous montrer son ingéniosité en créant face à un système d’exploitation informatique faillible, un abonnement aux anti-virus pour y répondre. Ironiquement, il affirmait qu’une vaccination tous les 6 mois serait opportune(21). Le parallèle en matière sanitaire est manifeste et nous pouvons supposer qu’une personne ayant autant investi dans les vaccins ait tout intérêt à ce que des virus circulent. 
 
Comment allez-vous réagir à l’annonce de la prochaine pandémie ? Tomberez-vous à nouveau dans le piège ? 
Sources :
(1) The Rockfeller Foundation. « Scenarios for the Future of Technology and International Development ». Publié en mai 2010. Consulté le 6 juil 2022 sur www.stopworldcontrol.com/downloads/rockefeller-scenario.pdf
(2) World Integrated Trade Solution. « Importations de kits de test COVID-19 (300215) par pays en 2017 ». Publié en 2017. Consulté le 5 juil 2022 sur https://web.archive.org/web/20200905210427if_/https://wits.worldbank.org/trade/comtrade/en/country/ALL/year/2017/tradeflow/Imports/partner/WLD/nomen/h5/product/300215
(3) Social Studies. « Anthony Fauci Has Been Abusing Animals for 40 Years ». Publié le 24 oct 2021. Consulté le 9 juil 2022 sur https://leightonwoodhouse.substack.com/p/anthony-fauci-has-been-abusing-animals
(4) Global Georgetown. « Pandemic Preparedness in the Next Administration: Keynote Address by Anthony S. Fauci ». Publié le 14 fév 2017. Consulté sur Youtube le 12 juil 2022 sur www.youtube.com/watch?v=DNXGAxGJgQI
(5) Natural News. « Fauci email shows that Daszak was manipulating bat coronaviruses to make them attack human cells ».  Publié le 12 juin 2021. Consulté le 12 juil 2022 sur www.naturalnews.com/2021-07-12-fauci-email-daszak-manipulating-bat-coronaviruses-humans.html
(6)  Freedom First Network. « Glenn Beck Drops Bombshells on Tucker: NIH Claims Joint Ownership of Moderna VAXX, Started Working on It Long Before Pandemic ». Publié le 9 déc 2020. Consulté le 12 juil 2022 sur https://freedomfirstnetwork.com/2021/12/glenn-beck-drops-bombshells-on-tucker-nih-claims-joint-ownership-of-moderna-vaxx-started-working-on-it-long-before-pandemic
(7) The Gateway Bundit. « HUGE EXCLUSIVE: US Dr. Ralph Baric Was Reviewing Moderna and Dr. Fauci’s Coronavirus Vaccine in December 2019! — What’s Going On? ». Publié le 27 fev 2021. Consulté le 12 juil 2022 sur www.thegatewaypundit.com/2021/02/huge-exclusive-dr-baric-reviewing-modernas-dr-faucis-coronavirus-vaccine-december-2019-know/
(8) C-Span. « Vaccin universel contre la grippe ». Publié le 29 oct 2019. Consulté le 12 juil 2022 sur www.c-span.org/video/?465845-1/universal-flu-vaccine
(9) Europa.eu. « Sommet mondial sur la vaccination » Consulté le 12 juil 2022 sur https://europa.eu/newsroom/events/global-vaccination-summit_fr
(10) World Economic Forum. « “ Une occasion en or ” – SAR le Prince de Galles et d’autres dirigeants à l’occasion de la Grande Réinitialisation du Forum ». Publié le 3 juin 2020. Consulté le 7 juil 2022 sur www.weforum.org/agenda/2020/06/great-reset-launch-prince-charles-guterres-georgieva-burrow/
(11) Eva. « Recherche importante Marion Koopmans ». Publié le 22 janv 2021. Consulté le 6 juil 2022 sur www.evajinek.nl/video/fragmenten/video/5210120/belangrijk-onderzoek-marion-koopmans
(12) Center for Health Security; « Event 201 Pandemic Exercise: Segment 1, Intro and Medical Countermeasures (MCM) Discussion ». Publié le 4 nov 2019. Consulté sur Youtube le 5 juil 2022 sur www.youtube.com/watch?v=Vm1-DnxRiPM
(13) The Johns Hopkins Center for Health Security. « The Spars Pandemic – 2025 – 2028 ». Publié en 2017. Consulté le 6 juil 2022 sur www.stopworldcontrol.com/downloads/spars.pdf
(14) Eswi. « Marc Van Ranst – Communication et engagement du public ». Publié le 22 janv 2019. Consulté le 10 juil 2022 sur https://eswi.org/eswi-tv/marc-van-ranst-communication-and-public-engagement/
(15) Infected. Publié en 2012. Consulté le 5 juil 2022 sur www.stopworldcontrol.com/downloads/eu-infected.pdf
(16) Wikipédia. « Dead Zone (série télévisée) ». Mis à jour le 8 nov 2021. Consulté le 5 juil 2022 sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Dead_Zone_ 
(17) Wikipédia. « V pour Vendetta ». Mis à jour le 25 juin 2022. Consulté le 5 juil 2022 sur https://fr.wikipedia.org/wiki/V_pour_Vendetta_(film)
(18) The Late Show with Stephen Colbert. « Bill Gates: We Could See Early Results From Coronavirus Vaccine Trials This Summer ». Publié le 14 avr 2022 sur Youtube (3’37). Consulté le 5 juil 2022 sur www.youtube.com/watch?v=ipaP5zTVKKU
(19) OMS. « Top 20 des contributeurs de l’OMS pour l’exercice 2020-2021 ». Consulté le 5 juil 2022 sur www.who.int/fr/about/funding/contributors#cms
(20) Global Preparedness Monitoring Board. « A World at Risk – Annual report on global preparedness for health emergencies ». Publié en sept 2019. Consulté le 5 juil 2022 sur www.stopworldcontrol.com/downloads/GPMB_annualreport_2019.pdf
(21) Midi Libre. « Covid : selon Bill Gates, une dose de vaccin tous les six mois dès 50 ans est nécessaire ». Publié le mai 2022. Consulté le 5 juil 2022 sur www.midilibre.fr/2022/05/16/covid-selon-bill-gates-une-dose-de-vaccin-tous-les-six-mois-des-50-ans-est-necessaire-10298440.php
fichier-pdf

Laisser un commentaire