C’est la rentrée !

Nos enfants connaissent en ce début de mois de septembre une nouvelle rentrée, à la suite d’un été en apparence plutôt calme. Pour autant et en ce qui les concerne, des décisions ont à nouveau été prises en catimini. 

Les conditions de crise économique du pays liées entre autres, à l’inflation et à la baisse du pouvoir d’achat des citoyens, alertent grandement sur les difficultés financières que peuvent rencontrer de nombreux ménages. En effet, beaucoup n’ont pas ou plus le luxe de pouvoir acheter des fournitures scolaires à leurs enfants. Notons toutefois que 40% des fournitures analysées de nos enfants contiennent des composés toxiques, cancérogènes, allergisants et des perturbateurs endocriniens(1). Dans un registre identique, certaines marques de vêtements pour enfants aspergent leurs tissus de produits toxiques(2).

De plus, bien que latentes, les restrictions sanitaires semblent être réduites aux frontières de notre pays quand, en parallèle, un protocole sanitaire a pourtant été instauré de la maternelle au lycée(3). Ces nouvelles règles, étalées sur trois niveaux, stipulent dès le premier niveau le retour du masque obligatoire. Ces mêmes mesures iniques restent identiques à celles déjà instaurées par le passé alors qu’elles n’ont, jusqu’ici, aucunement fait leur preuve.

Le gouvernement s’ancre dans cette même volonté visant à traumatiser et à malmener les plus jeunes mais aussi à les empoisonner par des masques dont des dizaines d’études démontrent aujourd’hui l’inefficacité et la nocivité(4).

Aussi, cette année est marquée par des changements non négligeables ; par manque de professeurs gradués, l’Éducation Nationale recrute en grande pompe des novices, non diplômés et formés en deux jours(5). Ces débutants, recrutés dans le seul but d’être toujours plus malléables, devront de surcroît ajuster leur programme en incluant une activité de découverte de la vaccination aux classes de CP, CE1, CE2, CM1, CM2, sans aucune compétence et connaissance en la matière(6).

Comprenez bien que la volonté des puissants est claire et les premières cibles en sont nos enfants. Il est plus que jamais le moment de refuser l’application de décisions aussi nuisibles aux plus jeunes et générations à venir. Il en va de la responsabilité des adultes de replacer l’enfant dans sa place légitime, celle d’un être qu’il faut protéger et non l’inverse. 

 
 

La rédaction

 

Sources :

(1) Que Choisir. « Composés nocifs dans les fournitures scolaires. Les parents démunis pour protéger leurs enfants ! ». Publié le 25 août 2022. Consulté le 31 août 2022 sur www.quechoisir.org/action-ufc-que-choisir-composes-nocifs-dans-les-fournitures-scolaires-les-parents-demunis-pour-proteger-leurs-enfants-n102588/

(2) Mensonge d’État. « L’empoisonnement vestimentaire : comment éviter les poisons cachés dans les habits déployés par la cabale ». Publié le 7 août 2022. Consulté le 31 août 2022 sur https://mensongesdetats.wordpress.com/2022/08/07/lempoisonnement-vestimentaire-comment-eviter-les-poisons-caches-dans-les-habits-deployes-par-la-cabale/

(3) Education Gouv. « Année scolaire 2022-2023 : protocole sanitaire ». Consulté le 31 août 2022 sur www.education.gouv.fr/annee-scolaire-2022-2023-protocole-sanitaire-342184

(4) Scientific Report. « Titanium dioxide particles frequently present in face masks intended for general use require regulatory control ». Publié le 15 fev 2022. Consulté le 31 août 2022 sur www.nature.com/articles/s41598-022-06605-w

(5) BFM TV. « Pénurie de profs: comment on m’a proposé d’enseigner à la rentrée après 30 minutes d’entretien ». Publié le 29 août 2022. Consulté le 31 août 2022 sur www.bfmtv.com/societe/education/penurie-de-profs-comment-on-m-a-propose-d-enseigner-a-la-rentree-apres-30-minutes-d-entretien_AN-202208290016.html

 

(6) Eduscol.education. « Mettre en place une activité de découverte de la vaccination en cycle 2 et 3 ». Consulté le 31 août 2022 sur https://eduscol.education.fr/document/31945/download?attachment

fichier-pdf

Laisser un commentaire