Un os à ronger

Près de trois années se sont écoulées depuis le début du Covid et plus d’un an de répression à la vaccination, bien des choses se sont passées mais où en sommes-nous vraiment ?

 

En effet, le temps passe et les informations concernant la pandémie s’enchaînent et se déchaînent. À en suivre le cours, chaque nouvelle information diffusée par les lanceurs d’alertes donne l’impression d’être CELLE qui va faire tomber des têtes.

 

Sur les réseaux :

Il y aurait eu 7 millions de personnes dans les rues en France lors de la plus grosse journée de manifestations anti-pass, environ 250 000 selon la trame officielle(1). 

Des centaines d’informations sur l’éventuelle dangerosité de l’injection, augmentant le risque de myocardites, de cancers, les dangers pour les femmes enceintes, etc. Un vaccin qui modifierait l’ADN

Aussi, des études sur les masques qui démontrent les dangers potentiels ou l’inutilité qu’il peut y avoir à les porter. Sans négliger toutes les paroles de politiciens, de PDG, chercheurs, scientifiques et bien d’autres…

Des milliers d’informations, vérifiées, interprétées/transformées ou simplement relayées et pourtant, de façon méthodique et perpétuelle, ces informations passent par le “fake checking” des médias subventionnés tel une partie de ping-pong interminable.

 

De l’espoir à la peur, tout y passe, chacun y met du sien. Malgré que certains se rassurent et se disent que toutes les actions menées ont pu retarder le calendrier, tout laisse à penser que ça n’est pas le cas, car en y regardant de plus près, aucune information ou action n’a abouti à quelque chose de concret et la trame suit son cours.

 

Ce constat effarant laisse à penser que des erreurs sont faites ou que tout est orienté/dirigé.

Pour essayer de comprendre il faut prendre le temps d’observer et d’analyser les différentes situations.

 

Quand un média ou un lanceur d’alerte prédit une situation catastrophique dans les quelques mois à venir telle qu’une vaccination obligatoire. Se servant de quelques vidéos, de textes dont il est impossible d’en vérifier la provenance ni la véracité, ou alors prenant des images ciblées de personnes de haut rang, national, européen, mondial abordant le sujet, montrant que des personnes font des hypothétiques actions, dans le simple but d’agrémenter le sujet, le rendre plus crédible. Pour que finalement le mois venu, rien ne se passe. Cela donne la sensation d’une victoire et de soulagement. Pourtant, officiellement, était-il vraiment sujet d’une vaccination obligatoire en septembre ?

 

Une vaccination obligatoire, une crise alimentaire, envisagées pour 2020, 2021, 2022 et maintenant pour 2023, il se peut, effectivement qu’à un moment donné cela se produise et pour finir la guerre nucléaire.

 

Tout cela pour dire que toute cette inaction semble être provoquée et anticipée, qu’une grande partie des informations divulguées ont pour unique but de détourner les attentions, de diviser et de donner la sensation qu’il se passe des choses en nous détachant de plus en plus de la réalité

 

Dans une société défaillante ou le mensonge est généralisé, utilisant une quantité ahurissante d’informations impactant les émotions. On nous a cloisonnés dans le traumatisme de la crise sanitaire s’ajoutant à celui de la crise énergétique/écologique, de la guerre et de tout ce qui en découle. 

Permettant aux dirigeants et leurs complices d’entretenir des mensonges d’état et d’instaurer des lois, des réformes, des modifications qui paraissent anodines et qui pourtant divisent et privent progressivement tout être humain de ses libertés fondamentales.

 

Il est impossible de savoir qui à tort ou raison et ce qu’il va pouvoir se passer dans quelques mois, mais pour comprendre une situation il est bon de faire un statu-quo

Lorsque la conjoncture n’a pas évolué, il faut peut-être imaginer être pris dans un engrenage qui n’est pas le bon. Arrêter de croire et de donner sa confiance au même personne et commencer une remise en question pour prendre une posture différente.

 

Ce qui est certain est que si vous rêvez à une liberté, ce ne sont pas les autres qui vous la donneront. Il est temps de penser et d’agir par vous-même d’une façon différente et peut-être de commencer par prendre le temps, pour vous et vos proches.

 

L’espoir doit-il venir d’une autre personne que vous ?

 

 

La rédaction

 

 
 

   

Source :

(1) La dépêche. “Manifestations anti-pass sanitaire : 250 000 manifestants attendus en France le samedi 14 août”. Publié le 13 août 2021. Consulté le 12 octobre 2022 sur

https://www.ladepeche.fr/2021/08/13/manifestations-anti-pass-sanitaire-250-000-manifestants-attendus-en-france-le-samedi-14-aout-9730273.php

Laisser un commentaire